Présentation de Thibaud Assier de Pompignan

Expert reconnu dans le montage d’opérations d’investissement, Thibaud Assier de Pompignan a parcouru un long chemin avant de devenir celui que les entrepreneurs et les investisseurs connaissent aujourd’hui. Le groupe qu’il a fondé en 2003 – Ecofip – est leader du financement de projets industriels et sociaux en loi Girardin.

Le parcours de Thibaud Assier de Pompignan

Thibaud Assier de Pompignan a étudié la finance d’entreprises à l’Université de Paris-Dauphine. Ce cursus universitaire l’a orienté vers le secteur économique. Son origine martiniquaise l’a poussé à s’intéresser plus particulièrement à l’économie des régions d’Outre-mer. Ce n’est pas un hasard s’il a choisi d’établir le siège social d’Ecofip en Martinique. Ses racines personnelles l’ont encouragé à consacrer sa carrière au développement socio-économique des DOM-COM.

Après ses études, Thibaud Assier de Pompignan met en application ses connaissances financières en travaillant au sein du prestigieux cabinet d’audit PricewaterhouseCoopers. Il rejoint ensuite Alcatel Alsthom en y assurant les fonctions de responsable du contrôle de gestion des filiales.

À partir de 1994, il entre de plain-pied dans le secteur du financement de l’économie des régions ultramarines. Thibaud Assier de Pompignan rejoint un cabinet de défiscalisation en occupant le poste de dirigeant associé. Il s’immerge à cette époque dans l’univers du montage d’opérations en loi Paul et en loi Pons. Cette expérience le pousse à fonder sa propre entreprise spécialisée dans la défiscalisation et le financement de projets industriels en Outre-mer.

Fondateur d’Ecofip, l’entreprise leader dans le montage en loi Girardin

Ecofip est ainsi fondé en 2003 et devient leader dans l’accompagnement financier et juridique des projets industriels et sociaux basés sur le dispositif de défiscalisation de la loi Girardin. Les produits et services proposés par Ecofip concernent les entreprises ultramarines.

En engageant des collaborateurs compétents et en choisissant des partenaires fiables et reconnus, son Président Fondateur, Thibaud Assier de Pompignan, s’est consacré au développement d’Ecofip.

Dix ans après sa création, Ecofip représente le groupe leader dans le financement d’opérations d’investissement en Girardin Industriel.

Les prestations et accompagnements d’Ecofip permettent aux investisseurs de bénéficier de nombreux avantages, au premier rang desquels trône une réduction fiscale.

Les entreprises, de leur côté, peuvent grâce à Ecofip amoindrir le coût de financement de leurs projets.

Les 25 ans d’expérience de Thibaud Assier de Pompignan dans ce secteur ont largement servi au développement du groupe. Parmi les projets accompagnés et financés par Ecofip, sous la direction de son Président Fondateur Thibaud Assier de Pompignan, mentionnons la construction de la résidence Les Angéliques localisée en Guyane. En Martinique, la promotion de l’Hotel Cap Est Lagoon Resort, dont le pilotage du projet est assuré par Thibaud Assier de Pompignan, a permis à Ecofip de se faire un nom. Dans le cadre de ses opérations de montage, Ecofip accorde une grande importance à la solvabilité des entreprises. Des critères très stricts sont utilisés pour sélectionner les entreprises.  Cette rigueur permet de limiter au maximum les risques d’exploitation.

R

Plusieurs secteurs d’activité sont représentés parmi les sociétés ayant fait appel aux prestations d’Ecofip. Dans le secteur du froid agroalimentaire, Thibaud Assier de Pompignan, à travers son groupe, a trouvé le financement nécessaire pour les plateformes logistiques de FRIGODOM appelées LOGIDOM.

R

Comme l’a souhaité Thibaud Assier de Pompignan, Ecofip dispose d’une implantation locale forte dans les territoires ultramarins. La société dispose d’agences commerciales en Martinique, en Guyane, en Nouvelle-Calédonie, en Polynésie Française, à La Réunion et en Guadeloupe. Les investissements dans ces territoires ultramarins ont permis la sauvegarde ainsi que la création de milliers d’emploisLe Président Fondateur d’Ecofip est membre du Medef Martinique, de Contact Entreprises et de la FEDOM (Fédération des entreprises d’Outre-mer).

Ses projets pour Ecofip

&

La motivation de Thibaud Assier de Pompignan pour le développement d’Ecofip reste intacte. S’il y a une chose qui ne fait aucun doute, c’est que la demande en matière de solutions de défiscalisation reste forte. Contrairement à ce que certains pensaient, la réforme du prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu n’a pas eu d’impact négatif sur l’attractivité du dispositif Girardin. Il est même de plus en plus sollicité.

Le Girardin Industriel continue d’être une des solutions de défiscalisation les plus prisées par les investisseurs. Les bons résultats financiers présentés début 2018 par Ecofip sont là pour témoigner de la bonne santé des investissements en Girardin. Sur l’année 2017, Ecofip a traité pas moins de 3 400 dossiers représentant 53 millions d’euros collectés – soit un apport moyen de 15 300 € par souscripteur et une réduction d’impôts de 17 550 €.

Le système de l’ « année blanche » et le crédit CIMR permettront aux contribuables qui investissent en Girardin en 2018 de bénéficier de la réduction d’impôts en juin 2019 – sous la forme d’un remboursement. Le mécanisme du Girardin Industriel a été prorogé jusqu’en 2020 pour les DOM et Saint-Martin, jusqu’en 2025 dans les COM. Il est donc toujours temps et intéressant d’investir son épargne en Girardin.

l

Témoin de cette dynamique, Ecofip a décidé de moderniser son portail dédié aux partenaires CGP (Conseillers en Gestion de Patrimoine), en intégrant la e-signature. Grâce à cette évolution numérique, les flux de données sont automatisés et la signature des documents devient plus facile. La signature des documents contractuels est désormais plus rapide puisque les documents peuvent être signés n’importe où et n’importe quand. Le suivi des dossiers est donc plus simple et plus rapide – en particulier dans le traitement des pièces justificatives. L’option papier n’est pas pour autant supprimée. Thibaud Assier de Pompignan a également décidé de mettre en place le prélèvement SEPA pour accélérer les procédures.

Comme le rappelle le Président d’Ecofip, « le Girardin industriel est un dispositif fiscal stabilisé  pour les investisseurs ». De fait, très peu d’évolutions législatives ont éclos ces dernières années. La plus significative étant la loi LODEOM, qui a ouvert le dispositif Girardin aux investissements dans la rénovation et la construction de logements sociaux.

Le dispositif Girardin a encore de beaux jours devant lui et Thibaud Assier de Pompignan entend tout faire pour qu’Ecofip reste l’un des principaux acteurs sur ce marché.